dimanche, juin 23, 2024
Accueil > SOCIETE > Ouagadougou : des frères expulsés par leur sœur de la cour familiale

Ouagadougou : des frères expulsés par leur sœur de la cour familiale

Kantigui a été peiné d’apprendre que des frères d’une même famille sont à couteaux tirés, dans le quartier Rimkièta de Ouagadougou (arrondissement 8). De ce qui est revenu à Kantigui, la discorde entre les deux frères et leur sœur a été si grande qu’un des frères a été déposé à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), le 11 août dernier, pour « accusation de sorcellerie ».

Jugé et condamné avec sursis, ce dernier a été mis en liberté en octobre de la même année. Mais selon la source de Kantigui, la mésentente n’est pas pour autant finie. Sorti de prison, le frère apprendra avec stupéfaction que leur sœur a muté la cour familiale (propriété de leur maman, toujours vivante) en son nom. C’est donc à l’issue de cela que les deux frères recevront une notification de préavis et de mise en demeure d’un huissier, le 15 février 2024, de « libérer les lieux et d’arrêter la dissipation des biens de la succession », dans un délai de 15 jours.

« On nous demande de quitter la cour alors qu’on a construit deux magasins et une maison chambre-salon », s’offusque l’un des frères que Kantigui a pu contacter. Ce dernier dit ne pas s’opposer à la décision du huissier, mais exige que leurs investissements qui s’élèveraient à 2 millions F CFA pour les magasins et plus d’un million F CFA pour la maison d’habitation, soient remboursés. Kantigui appelle les deux parties à privilégier la voie du dialogue pour préserver le lien de sang qui les unit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *