mercredi, juin 16, 2021
Accueil > POLITIQUE > Lutte contre le terrorisme dans le Sahel : Le dispositif Barkhane n’est plus performant selon Jean Yves Le Drian.

Lutte contre le terrorisme dans le Sahel : Le dispositif Barkhane n’est plus performant selon Jean Yves Le Drian.

Au lendemain de l’attaque la plus meurtrière du Burkina Faso, et l’annonce du retrait de l’opération Barkhane au Sahel, le ministre des affaires étrangères de la France Jean Yves Le Drian a foulé le sol burkinabè le vendredi 11 juin 2021 où il a été reçu par le président du Faso à l’issu duquel le ministre s’est entretenu avec la presse.

Le ministre des affaires étrangères française Jean Yves Le Drian présente ses condoléances au peuple burkinabè. C’est ce qui ressort de son entretien avec le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré le vendredi 11 juin 2021.
Selon l’hôte du jour, ce déplacement n’étais pas initialement prévu mais à la suite du carnage de Solhan je pensais indispensable de venir présenter au chef d’État burkinabè les condoléances de la France et notre emphatie à l’endroit du peuple burkinabè.
Sur la question du retrait de l’opération Barkhane au Sahel, Jean Yves Le Drian se prononce en ses termes “nous savons depuis plusieurs mois qu’il faut changer le dispositif Barkhane pour l’adapter aux situations actuelles” .Car reconnait il, ce modèle n’est plus performant dans la lutte contre le terrorisme. Cependant affirme t’il les priorités demeurent les mêmes que celles évoquées au sommet de Pau en janvier 2020 et à N’djamena en février 2021.
Le ministre des affaires étrangères française a également fait savoir aux journalistes que son pays n’a pas pour intention d’installer une base militaire spécifique au Burkina Faso mais il y a une volonté d’agir avec les forces burkinabè pour combattre l’ennemi commun qui est le terrorisme.

Mariam Z.
FASOINFOS.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *