mardi, juillet 27, 2021
Accueil > ENSEIGNEMENT > Des infrastructures pour le lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana

Des infrastructures pour le lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, le Pr Stanislas Ouaro, a procédé à la pose de la première pierre du projet de construction de 3 salles de classe, d’un bâtiment administratif et d’une salle de professeur. C’était le vendredi 12 mars 2021 à Ouagadougou, au Lycée technique national Aboubacar Sangoule Lamizana.

Trois salles de classe, un bâtiment administratif et une salle des professeurs flambants neufs ainsi que des équipements informatiques et de travaux pratiques d’une valeur de 718 millions de FCFA seront mis à la disposition des élèves et enseignants du lycée technique national Aboubacar Sangoulé Lamizana(LTN/ ASL) ex Lycée Technique de Ouagadougou ( LTO) grâce au gouvernement burkinabè avec l’appui de la République japonaise. La pose de la première pierre de ces infrastructures, est intervenue au sein de l’établissement, le vendredi 12 mars 2021 à Ouagadougou.
Selon le Ministre de l’enseignement nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, le Pr Stanislas Ouaro, ce projet a été sélectionné dans le cadre du fonds de contrepartie alimenté par le Japon en vue de renforcer la capacité d’accueil et de formation des élèves du lycée. A en croire le Ministre, ce projet est en adéquation avec la vision de son département qui est celle d’orienter les élèves vers l’enseignement professionnel. Ainsi selon le représentant de l’ambassadeur du Japon M. Ito Masamichi chargé d’affaire de l’ambassade, le LTN/ASL est confronté à une forte croissance des effectifs alors que ses capacités d’accueil demeurent les mêmes. Ce qui justifie l’accompagnement de son institution poursuit il, par la construction de bâtiments, la restauration et la numérisation des archives ainsi que l’achat d’ordinateurs, de mobiliers et de manuels scolaires. De plus M. MASAMICHI a fait savoir qu’une nouvelle filière, celle de dessein bâtiment verra le jour dans cet établissement à la rentré prochaine. ” La formation technique est plus qu’une exigences dans le monde moderne surtout pour un pays comme le Burkina Faso, en grands chantiers qui font nourrir plein d’espoir”. Explique le représentant de l’ambassadeur. D’où la nécessité pour sa structure de soutenir le pays des Hommes intègres dans sa politique de formation des ressources humaines hautement qualifiées afin de lutter contre le chômage, en s’inspirant de l’expérience de son propre pays qui, d’après ses propos a construit son développement en se basant sur la formation intellectuelle, professionnelle et civique de son peuple. Le Proviseur dudit lycée Monsieur Evariste Millogo quant à lui se dit satisfait de ces dons qui viennent renforcer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage de son école qui compte 3005 élèves et 312 personnels. Aussi ajoute t’il, l’ex LTO offre 15 filières de formation dont sept en bac technologique, trois en bac professionnel et cinq en BEP.
En rappel, le Lycée Technique Nationale Aboubacar Sangoulé Lamizana émane de la transformation du centre d’apprentissage de Ouagadougou qui occupait en son temps le siège du lycée régional du centre jusqu’à 1977-1978 date de son transfert dans ses locaux actuels sis à la Zone du bois.

Mariam ZOUANGA

FASOINFOS.COM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *