jeudi, juillet 25, 2024

« Si le capitaine Ibrahim Traoré n’a pas été choisi comme président du Faso nous allons envahir les rues de Bobo Dioulasso » tel était le mot d’ordre de cette manifestation dans la capitale économique du Burkina Faso.

Ce jeudi 13 octobre, des manifestants se sont réunis à la place SITARAIL de Bobo-Dioulasso pour se faire entendre par le comité d’organisation des assises nationales prévues se tenir les 14 et 15 octobre« Nous ne voulons pas de généraux ni de colonels encore moins des hommes politiques à la tête de la transition. Nous voulons le capitaine Ibrahim Traoré comme président du Faso » criaient les manifestants qui ont observé une marche pacifique dans les grandes artères de la ville de Bobo-Dioulasso.

Bobo-Dioulasso pourrait être déclarée comme ville morte ce jeudi car le grand marché est fermé ainsi que de nombreux magasins au centre-ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *