jeudi, août 13, 2020
Accueil > SPORT > JUSTICE > Verdict du procès Putsch de 2015: Diendéré et Bassolé condamnés à 20 et 10 ans de prison

Verdict du procès Putsch de 2015: Diendéré et Bassolé condamnés à 20 et 10 ans de prison

Ce lundi 2 Septembre, le tribunal de Ouagadougou a rendu son verdict dans le procès du coup d’Etat manqué de 2015.

Le verdict du tribunal militaire de Ouagadougou,de ce lundi 2 septembre, marque l’épilogue d’un long feuilleton.

  1. Le Général de brigade Diendere Gilbert reconnu coupable d’attentat à la sureté de l’Etat, de coups et blessures volontaires, d’incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline est condamné à 20 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de commandeur de l’ordre national.
  2. Le général Djibril Bassolé reconnu coupable de trahison est condamné à 10 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de Grand Officier de l’ordre national.
  3. Le Colonel Major Boureima Kiere reconnu coupable de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison dont 4 avec sursis.
  4. Le Colonel Bamba Mamadou reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 10 ans de prison dont 5 assortis de sursis.
  5. Commandant Aziz Korogo reconnu coupable de complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison dont 4 avec sursis.
  6. Le capitaine Dao Abdoulaye reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, de coups et blessures volontaires, d’incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline et de meurtres est condamné à 11 ans de prison ferme.
  7. L’adjudant Moussa Nebié dit Rambo reconnu coupable d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures et volontaires, complicité de dégradations volontaires aggravées de biens, incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline est condamné à 17 ans de prison ferme.
  8. Le sergent-chef Koussoubé Roger dit Touareg reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures volontaires est condamné à 15 ans de prison ferme.
  9. Le major Eloi Badiel reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures volontaires est condamné à 19 ans de prison ferme.
  10. Sergent-chef Ali Sanou reconnu coupable de coups et blessures volontaires, meurtres, incitation à commettre des actes contraires au règlement et à la discipline, complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 15 ans de prison ferme.
  11. Léonce Koné reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamnés à 5 ans assortis de sursis
  12. Hermann Yameogo reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 5 ans assortis de sursis.
  13. Adama Ouedraogo dit Damiss reconnu coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat est condamné à 5 ans de prison ferme.
  14. Faycal Nanema reconnu coupable de recel est condamné à 3 ans de prison ferme.
  15. Minata Guelware reconnue coupable de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, dégradation volontaire aggravée de biens, coups et blessures volontaires est condamnée à 10 ans de prison ferme.
  16. Fatoumata Diawara acquittée
  17. Me Mamadou Traoré, ancien bâtonnier acquitté
  18. Colonel Omer Bationo acquitté.

Verdict salué

Une dizaine de personnes, parmi lesquelles des civils, ont été acquittées. Et tous les condamnés perdent leurs différentes décorations.

Sur place, l’Association des blessés et parents de victimes a salué ce verdict. Selon eux, la tenue et la fin de ce procès sont déjà une victoire pour le peuple burkinabè.

K.S.

fasonfos.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *