mardi, novembre 12, 2019
Accueil > CULTURE > FESPACO 2019 : Étalon d’or de Yennenga : «The mercy of the jungle » du Rwandais Joël Karekezi

FESPACO 2019 : Étalon d’or de Yennenga : «The mercy of the jungle » du Rwandais Joël Karekezi

Le samedi 2 mars 2019 a pris fin la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO),
Le Rwandais Joël Karekezi remporte l’Etalon d’or de Yennenga avec son long métrage de 90 mns, « The mercy of the jungle » qui traite sur la guerre rwandaise.
La cérémonie officielle de clôture a été présidé par les présidents du Burkina, Roch Kaboré ; du Rwanda, Paul Kagamé et du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta.
Sous le thème « Mémoire et avenir des cinémas africains », les mérites de certaines œuvres ont été récompensés par le FESPACO.
Palmarès officiel du FESPACO 2019
Prix des Ecoles africaines de cinéma :
Deuxième prix : « La maison de retraite » de Ismaël Césaire Kafando (ISISI-SE du Burkina Faso). Un chèque de 1.000.000 FCA.
Premier prix : « Incompris » de Jaures Koukpemedji (ISMA du Bénin). Un chèque de 2.000.000 FCFA.
Film d’animation :
Prix du jury : « Da tsysy da » de Tojo Niaina Rajaofera (Madagascar). Un chèque de 1.000.000 FCFA
Deuxième prix film d’animation : « Un Kalabanda a mangé mes devoirs » de Raymond Malinga (Ouganda). Un chèque de 2.000.000 FCFA.
Premier prix film d’animation : « Briska » de Nadia Rais (Tunisie). Un chèque de 3.000.000 FCFA.
Séries TV africaine soutenue par Canal+ :
Deuxième prix : « Blog » de Melyou Akré Loba Diby (Côte d’Ivoire). Un chèque de 1.000.000 FCFA.
Premier prix : « Petites histoires, grandes vérités » de Ambrose Cooke (Ghana). Un chèque de 2.000.000 FCFA.
Documentaire court métrage :
Poulain de bronze : « Tata Milouda » de Nadja Harek (Algérie/France). Un chèque de 2.000.000 FCFA.
Poulain d’argent : « Ainsi parlait Félix » de Nantenaina Lova (Madagascar). Un chèque de 3.000.000 FCFA.
Poulain d’or : « Contre toute attente » de Chartity Resian Nampaso et Andréa Ianetta (Kenya/Italie). Un chèque de 5.000.000 FCFA.
Documentaire long métrage :
Prix Robeson de la première œuvre documentaire de la diaspora : « Mon ami Fela » de Joel Zito Araujo (Brésil). Un chèque de 2.000.000 FCFA.
Etalon de bronze : « Whispering truth to power » de Shameela Seedat (Afrique du Sud). Un chèque de 3.000.000 FCFA.
Etalon d’argent : « Au temps où les arabes dansaient » de Jawad Rhalib (Maroc). Un chèque de 5.000.000 FCFA.
Etalon d’or : « Le loup d’or de Balolé » de Aïcha Boro Leterrier (Burkina Faso). Un chèque de 10.000.000 FCFA.
Fiction court métrage
Poulain de bronze : « Un air de Kora » de Angèle Diabang (Sénégal). Un chèque de 2.000.000 FCFA.
Poulain d’argent : « Une place dans l’avion » de Khadidiatou Sow (Sénégal). Un chèque de 3.000.000 FCFA.
Poulain d’or : « Black Mamba » de Armel Guellaty (Tunisie). Un chèque de 5.000.000 FCFA.
Fiction long métrage :
Prix Oumarou Ganda : « Jusqu’à la fin des temps » de Yasmine Chouikh (Algérie). Un chèque de 2.000.000 FCFA.
Meilleur montage : « Mabata bata » de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique). Un chèque de 1.000.000 FCFA.
Meilleur décor : « Desrances » de Apolline Traoré (Burkina Faso). Un chèque de 1.000.000 FCFA.
Meilleure musique : « Sew the winter to my sky » de Jahmil Qubeka (Afrique du Sud). Un chèque de 1.000.000 FCFA.
Meilleur son : « Karma » de Khaled Youssef (Egyspte). Un chèque de 1.000.000 FCFA
Meilleure image : « Mabata bata » de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique). Un chèque de 1.000.000 FCFA.
Deuxième meilleur scenario : « Kétéké » de Peter Sedufia (Ghana). Un chèque de 1.965.000 FCFA (3000 euro).
Premier meilleur scenario : « Regarde-moi » de Nejib Belkadhi (Tunisie). Un chèque de 3.275.000 FCFA (5000 euro).
Prix de la meilleure interprétation féminine : Samantha Mugotsia dans « Rafiki » de Ranuri Kahiu (Kenya). Un chèque de 1.000.000 FCFA.
Prix de la meilleure interprétation masculine : Marc Zinga dans « The mercy of the jungle » de Joel Karekezi (Rwanda). Un chèque de 1.000.000 FCFA.
Fiction long métrage :
Etalon de bronze : « Fatwa » de Majmoud Ben Mahmoud (Tunisie). Un chèque de 5.000.000 FCFA.
Etalon d’argent : « Karma » de Khaled Youssef (Egypte). Un chèque de 10.000.000 FCFA.
Etalon d’or de Yennenga : « The mercy of the jungle » de Joel Karekezi (Rwanda). Un chèque de 20.000.000 FCFA.
Rendez-vous est donc pris en février 2021 pour la 27e édition du FESPACO.
K.S.
fasonfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *